CapAffiliation

Histoire vraie d’une caissière qui a défendu un attardé, très émouvant !

CapAffiliation

Intro

On vous présente une histoire réelle qui s’est déroulée en Angleterre. Tout s’est passé dans un super marché entre une femme, un emballeur et une caissière.

ARB
Il est à noter que l’emballeur souffre du syndrome de down.

première partie de l’histoire

Le récit a été fait par un témoin de la situation qui a également participé à cet incident malheureux. Publié dans un site anglophone, on vous fait la traduction.

ARB
« Je suis entrain de faire mes courses dans mon super marché habituel, l’emballeur  me demande s’il peut  utiliser mon sac et je lui réponds d’en prendre un autre. C’est alors qu’une cliente qui se trouve derrière mois m’interpelle : « bordel tu ne peux pas faire plus vite».

Je lui réponds que j’ai la situation en main et que je n’ai pas encore payé, j’insère ma carte de crédit dans la machine mais la fameuse cliente reparte : « toi aussi tu es un retardé (elle vise l’emballeur) vous devriez être mis a part, et ne plus fréquenter les gens normaux ».

A mon tour de dire : « c’et un emballeur qui fait bien son travail, il fait attention aux achats ». L’emballeur finit d’emballer mes emplettes et m’aide à les transporter parce qu’il sait que j’habite tout prés.

C’est au tour de la cliente de s’exclamer furieusement : « il va peut-être vous les porter  jusqu’à la voiture, appelez-moi le gérant ».

Alors je lui réponds : « il a l’habitude de m’aider pourquoi appeler le gérant ».l’emballeur me sourit et me souhaite une bonne journée.

C’est alors que la cliente s’exclame avec sarcasme : « sale retardé ». Jusque là la caissière s’est abstenue de dire un mot.

Fin de l’histoire, quel courage !

La femme avance prête à payer ses achats mais la caissière lui dit : « désolé cher madame je refuse de servir une personne qui manque de respect envers mon collègue et envers une cliente respectable, veillez laissez vos produits ici un commis se chargera de les remettre à leurs  places.

ARB

La cliente  au lieu de se retirer, s’emporte et brise même une étagère elle sera maîtrisée par les agents de sécurité en attendant l’arrivée de la police.

Le gérant nous demande de nous mettre à l’écart (moi et l’emballeur) pour notre sécurité.

L’emballeur terrifié me demande : «   vous reviendrez la semaine prochaine?

Je lui réponds : «  et comment ? »

Alors son visage devient tout rouge et il me regarde d’un regard reconnaissant avec un large sourire qui illumina ma journée.

C’est si simple de rendre une personne heureuse.

Inscrivez-vous

pour recevoir les derniers post de BeepPost

CapAffiliation

Ajouter un commentaire