CapAffiliation

Pourquoi on tombe amoureux d’une personne bien spécifique ?

CapAffiliation

Intro

On fait la rencontre de plusieurs personnes à la fois au cours de notre existence. Ces personnes qui entrent et sortent de notre vie nous apporte multiples épreuves : joie, peur, déception, amitié, leçon, morale.

ARB
Mais il y a toujours cette personne bien particulière dont on tombe amoureux sans savoir pourquoi ni comment.

amourlune

Les analyse psychologiques sur l’amour

Irina Chesnova, une psychologue, détient la réponse du pourquoi on tombe amoureux de personnes bien spécifiques. Elle explique qu’il nous est vraiment pénible de savoir pourquoi on décide soudainement d’aimer certaines personnes plutôt que d’autres.

ARB
Certains ont une petite idée sur la question. Ils disent que c’est à cause d’une certaine alchimie entre les êtres, ou l’existence d’une certaine magie de l’amour qui opère. Personne ne peut donner une explication plausible et logique à l’amour. Selon la psychologue : « , s'il nous est si difficile d’expliquer pourquoi nous tombons amoureux d’une autre personne, c’est en grande partie parce que ce sentiment est instinctif et que ce choix est profondément ancré dans le domaine de l’inconscient ». L’être humain garde, toujours, enfoui en lui des sentiments qui l’ont gravé et marqué durant son enfance, son adolescence et au cours de sa croissance pour atteindre la maturité. En général, c’est l’image des parents qui en est en cause ou ceux d’autres personnes très chères. La psychologue rajoute : « Et bien sûr, ce sont précisément ces images des adultes qui ont pris soin de nous, que nous associons naturellement avec des sentiments tels que l’amour, l’amour que nous avons reçu (ou que nous n’avons pas reçu) au cours de notre enfance ». Quand on croise une personne bien spécifique qui correspond aux images enfouie en nous, cela va certainement éveiller ces sentiments qui vont refaire surface. On s’attache à cette personne, on se sent tout petit, on retourne en enfance et ça nous perturbe mais à la fin on baisse les bras et on en tombe amoureux. Chesna continue son analyse : « Voilà pourquoi bon nombre de personnes sont en couple avec une personne qui ressemble à leur père ou leur mère (ou un autre membre de la famille)». La ressemblance semble évidente soit au niveau des geste, de la façon de penser ou même physique.

Choisir son partenaire selon les événements de l’enfance

La psychologie stipule qu’on choisit un partenaire qui est au fait un « père ou une mère amélioré(e) ».

ARB
Croyons le ou pas, notre partenaire ressemble à l’un de nos parents ce qui nous aide à savoir agir avec. Cela se passe de façon intuitive et spontanée. De plus, chacun d’entre nous a un manque à gagner avec nos parents et c’est ce qu’on cherche avec nos partenaires. En général, on se focalise sur les personnes qui non seulement ressemblent à nos parents, mais aussi avec qui on va interagir positivement en pansant nos plaies et à combler nos besoin psychologiques et réaliser nos attentes et nos rêves tenus en secret. On demande plus d’amour, plus d’affection ou plus d’approbation et d’admiration ; ce qui nous manquait à l’époque de l’adolescence. On a le sentiment d’avoir plus confiance en nous avec cette personne en question et ça développe aussi le sentiment de fierté.

La recherche continue de notre « âme sœur »

On est toujours à la recherche de notre moitié, notre jumeau mais aussi qui semble être différents de nous pour nous compléter.

ARB
Selon Platon dans le « Banquet » : « les hommes et les femmes ne formaient à l’origine qu’un seul être à deux visages, quatre bras et quatre jambes. Ces êtres furent ensuite coupés en deux par les dieux qui craignaient leur puissance, contraignant chacune de ces moitiés à rechercher l’autre, toute la vie durant, afin de se retrouver à nouveau au complet ».

amour2 Notre moitié détient des qualités qui nous manquent et c’est pour cette raison qu’elle nous complète. D’une façon ou d’une autre, avec notre âme sœur, on se complète. On est toujours en recherche et quand on se retrouve c’est l’extase ; la vie commence le jour de notre rencontre.

Des « âmes sœurs » différents mais qui s’attirent

On dit que les opposés s’attirent. Il faut un minimum de similitude entre deux personnes pour qu’ils soient en couple.

ARB
Le psychologue et analyste Vadim Petrovsky stipule qu’il existe trois grandes et principales lignes qui doivent exister dans un couple amoureux :

1/Le tempérament général : Dans le cas où une personne a un caractère bien trompé avec un tempérant chaud, sa moitié doit être complètement à l’opposé de ce caractère. Par contre, si l’individu est de nature timide, il serait mieux qu’il ait un partenaire qui lui ressemble pour être plus à l’aise. 2/ La mentalité : Pour avoir un équilibre dans un couple, les deux partenaires doivent avoir l’esprit large. Si l’un d’eux possède une mentalité assez ouverte et l’autre non cela créera des tensions et des incompréhensions au sein du couple qui au fil du temps vont se séparer. 3/Etre tout les deux jaloux : c’est très nécessaire pour l’équilibre du couple. Les deux doivent le même niveau de jalousie pour pouvoir communiquer et se comprendre. Par contre, si l’un est jaloux et l’autre ne l’est pas, cela créera de l’incompréhension, de la frustration et un sentiment d’insécurité et le manque de confiance gagneront.

Accepter les imperfections de l’autre

Pour former un couple parfait, pourtant la perfection n’existe pas, une certaine alchimie doit exister entre les partenaires. Former un couple c’est comme créer un organisme qui au fil du temps doit être révisé, soigné et surtout s’assurer qu’on lui offre le sentiment d’affection et d’amour nécessaire pour son bon fonctionnement.

ARB
Quand on tombe amoureux, généralement, on ne perçoit et n’intercepte pas les défauts de notre partenaire. Pour nous tout est parfait jusqu’au jour où nous commençons à découvrir quelques imperfections. Et c’est la qu’on se dit, peut on vivre avec ces défauts ?

amour3 Il n’existe que deux réponses plausibles : soit décider de se quitter, soit accepter ces imperfections et vivre avec. Admettre que chacun de nous possède ses propres qualités et défauts comme chaque être humain normal n’est pas toujours simple surtout si ces différences sont vraiment inacceptables et inappropriés pour certains. Tant qu’on a opté pour la seconde réponse, on doit savoir comment vivre avec et non essayer de changer les défauts et de les améliorer. Un caractère ne change jamais mais il se plie parfois à un certain degré. Et oui personne n’est né parfait. On doit s’assurer tout d’abords que notre partenaire nous complète et les sentiments sont réciproques et chacun respecte l’espace et les différences de l’autre.

Inscrivez-vous

pour recevoir les derniers post de BeepPost

CapAffiliation

Ajouter un commentaire