CapAffiliation

Seabine, la poubelle des mers révolutionnaire à découvrir au plus vite !

CapAffiliation

Intro

Nos océans sont devenus une poubelle collective du monde entier. Personne n’hésite à se débarrasser de ses ordures dans les méandres de la mer. Cette dernière est de plus en plus sale causant d’innombrables problèmes de santé.
ARB
Les amoureux des océans sont fatigués d’essayer de nettoyer et de tenter de limiter les dégâts causés par les ordures. Deux chercheurs amoureux de l’océan sis à Palma de Majorque sur l’île espagnole du même nom se sont lancés dans le défi d’inventer une poubelle capable de nettoyer l’océan et ils y sont arrivés ! La poubelle s’appelle la « Seabin » qui veut dire la « poubelle de l’océan ». C’est une poubelle automatisée aspire les ordures qui flottent, les huiles, les carburants et les détergents. De plus, elle ne peut être installée que sur des eaux stagnantes donc on peut en placer dans les ports de plaisance, les canaux, les fleuves, lacs et autres étangs. C’est un début assez prometteur.

Le fonctionnement de la poubelle de mer

La « Seabin » peut être accrochée derrière les bateaux et est accrochée par une pompe à eau installée sur la terre ferme. Elle engendre une aspiration assez légère et est placée selon une stratégie bien spécifique sur une étendue d’eau à traiter, suivant les vents qui changent et les très faibles courants, les déchets seront aspirés progressivement par la Seabin.
ARB
A l’intérieur de cette poubelle, un sac de fines mailles en fibres naturelles y est placé. Quand ce dernier est bien rempli, une personne chargée de surveiller récupère et change ce sac qui sera à son tour nettoyer pour être placé une autre fois. De plus, la taille de ce sac a été bien conçue de façon que lors de son utilisation ce sera très pratique et sécurisé. Et même si la poubelle se remplie, elle n’arrêtera pas de fonctionner. Le moteur de la Seabin est adaptable puisqu’il y a toujours une possibilité de faire installer un filtre séparant l’eau et les liquides nuisibles qui vont être retenus dans le but d’être soit recyclés soit jetés. poubelle

Le manque de fonds pour la « Seabin »

Les chercheurs qui ont développé la poubelle de l’océan sont conscients qu’ils ont crée un prototype parfait et révolutonnaire. Mais par manque de financement, ils n’ont pas pu en développer et produire plus performant.
ARB
De ce fait, ils ont lancé une collecte de fond via une plateforme d’e-marketing Indiegogo dans le but d’avoir l’argent manquant et utile. Leur objectif premier étant d’ajuster leur invention et de la faire commercialiser tout en l’exportant à l’international. A travers la « Seabin », les amoureux des océans veulent contribuer à avoir enfin un environnement sain et d’essayer de sensibiliser le monde et lui faire informer que malgré le retard mais il est grand temps de prendre soin de nos océans salit principalement par nous.

Voir la video

ARB

Inscrivez-vous

pour recevoir les derniers post de BeepPost

CapAffiliation

Ajouter un commentaire