CapAffiliation

Surprenant : un fœtus chante sous l’aire de Mozart

CapAffiliation

Intro

Selon une étude récente menée par l’Institut de Marques en Espagne et qui a été éditée dans le journal Ultrasound de la British Medical Ultra Sound Society, les fœtus sont très réceptifs à la musique.

ARB
Ils peuvent interagir avec elle à partir de 16 semaines dans le ventre de leurs mamans.

foetus6

Découverte surprenante sous la musique de Mozart

C’est le Dr Marisa Lopez-Taijon qui a commencé les recherches sur les fœtus. Elle a fait écouté à plus de 106 foerus l’aire de Mozart « La petite musique de nuit ».

ARB
Elle a utilisé la voie intra-vaginale avec l’aide d’un haut parleur et a émis la musique contre le ventre des futures mamans. Les résultats étaient forcément très surprenants puisque le docteur a conclu que les fœtus réagissaient à la musique en faisant bouger la bouche et la langue et en réalisant des mouvements semblables à la vocalisation. Selon le docteur, la musique incite le cerveau et le stimule et plus spécifiquement la partie du cerveau qui commande la communication.

Résultats plus que stupéfiants

Suite à plusieurs analyses et études sur les fœtus et la musique, plusieurs points ont été remarqué et découverts.

ARB
En effet, 45% des fœtus ont remué leurs têtes sous l’effet de la musique émise contre le ventre des futures mamans. Par contre 87% des fœtus ont eu la même réaction mais lorsque la musique a été émise par voie intra-vaginale. Les résultats ont été plus surprenant avec 50% des fœtus qui ont battu la mesure, ont ouvert la mâchoire et tiré la langue. Ces mouvements cessent dès que la musique s’arrête. N’est ce pas mignon et stupéfiant ! « Nous connaissions l’importance de parler aux bébés dès la naissance, afin de favoriser la stimulation neurologique. Maintenant, nous avons l’incroyable occasion de commencer cette stimulation beaucoup plus tôt : c’est une énorme avancée » déclarent les auteurs de cette étude.

Inscrivez-vous

pour recevoir les derniers post de BeepPost

CapAffiliation

Ajouter un commentaire